GAMELAN AGENG - Java

Durée : 5min 13sec | Chaîne : Instrument
274 vues | Notez
Gamelan Ageng signifie « grand gamelan ». En effet, non seulement il compte beaucoup d’éléments (ricik) de gamelan et des instruments individuels doux, mais il couple ici un double jeu d’éléments : un en échelle sléndro (pentatonique) et un en pélog (échelle heptatonique). À l’origine, seule l’échelle sléndro accompagnait le théâtre de marionnettes Wayang. Les éléments en pélog sont disposés à angle droit de ceux en sléndro. Cette séquence a été tournée lors d’une représentation du Ramayana en théâtre d’ombres (wayang kulit) à Yogyakarta (Java Centre).
Un conteur-marionnettiste, le dalang, prête sa voix aux personnages avec une intonation différente pour chacun, manipule les marionnettes et met en scène la pièce en direct — elle n’est pas fixe, seul un fil conducteur figure parfois dans les manuels de dalang rédigés au XIXe siècle (mais le métier de dalang remonte au moins au Xe siècle). Le dalang dirige aussi la musique grâce à des codes vocaux et à la frappe de plaquettes métalliques avec la main et le pied. Les dalang, initiés au yoga et à l’ésotérisme, sont réputés posséder des pouvoirs magiques. Ils sont appelés pour les purifications, guérisons et exorcismes, y compris dans les banques et centres commerciaux. Dans ce cas, la représentation a en principe lieu de jour, sans ombres (et de même à Bali).
Une réalisation de Patrick Kersalé / Texte de présentation © Catherine Basset 2012