GAMELAN GONG - Bali

Durée : 1min 52sec | Chaîne : Instrument
726 vues | Notez
Le gamelan Gong est le plus grand des gamelan balinais. Son instrumentarium inclut celui du gamelan ou carillon Bebonangan, et donc du répertoire processionnel Balaganjur, pour lequel on ne prend que des éléments portatifs sur lesquels on joue seulement quatre notes. Le gamelan Gong est pentatonique (5 notes) ; aux gongs isolés, carillons de petits gongs horizontaux, cymbales et tambours s’ajoutent un grand nombre de métallophones dans toutes les tessitures.
Le gamelan Gong peut jouer un grand nombre de répertoires : les pièces de musique sacrée purement rituelle et le répertoire cérémoniel Lelambatan, mais aussi des pièces de concert en style Kebyar contemporain. Il accompagne aussi beaucoup de danses et de formes de théâtre dansé.
Le répertoire Lelambatan est joué au long des cérémonies religieuses et, plus rarement, profanes. Il est constitué de longues suites (nommées Gending Lelambatan) qui comprennent plusieurs mouvements. Chaque suite commence avec de très longs cycles et va vers des cycles de plus en plus courts et une musique de plus en plus répétitive.
Les deux premiers mouvements, précédés d’une introduction de carillon, sont constitués d’un seul grand cycle de gong dans lequel se développe une longue mélodie. Ce grand cycle est répété au maximum une fois.
Une réalisation de Patrick Kersalé / Texte de présentation © Catherine Basset 2012