LUTH TANDURA - Inde, Rajasthan

Durée : 3min 15sec | Chaîne : Instrument
208 vues | Notez
Le tandura est un luth à manche long, mesurant de 108 à 115 cm. L’ensemble de l’instrument, table d’harmonie comprise, est en bois. Il possède cinq cordes (parfois quatre) tendues par autant de chevilles situées à l’extrémité du manche. Quatre des cordes sont accordées à la tonique et la cinquième à la quinte ; elles sont grattées avec la partie supérieure de l’ongle de l’index ou du majeur. Un doigt de l’autre main frappe rythmiquement la table d’harmonie.
L’instrument est joué par des chanteurs itinérants, des mendiants ou des musiciens de caste en accompagnement de chants religieux.
Ce musicien professionnel ambulant se rend dans les familles hindouistes pour chanter les louanges des divinités du panthéon (chant bhajan). Nous l’avons rencontré fortuitement au bord de la route. Il s’est volontiers prêté à témoigner de son savoir-faire. Le bhajan est chanté à la fois dans les temples hindous et dans les familles pour célébrer les divinités et les invoquer, par exemple pour hâter l'arrivée de la mousson ou demander la protection contre les maladies. Il revêt une grande diversité de formes. Pour avoir une idée de cette diversité, il suffit de prendre la mesure de la pluralité de l’hindouisme : la tradition dénombre 330 millions de divinités ! En fait, tous les villages, toutes les catégories sociales et professionnelles, toutes les familles et enfin tous les individus sont libres de se choisir, voire de créer leurs propres divinités.
On remarquera la frappe de la caisse de résonance avec l’annulaire et l’auriculaire de la main gauche.
Une réalisation de Patrick Kersalé / © Patrick Kersalé 2012